S’ennuyer est mal vu

Dans nos sociétés, l’ennui est associé à la fainéantise, à l’apathie et à la paresse. On ne s’autorise généralement pas à s’ennuyer. Dans notre société, on n’a pas le droit de s’ennuyer, tout simplement car nous avons tout pour nous distraire! Au delà des films, des séries, des jeux, nous avons à portée de main toute la connaissance dans les livres et internet.

Il y a aussi tout ce qu’on a à faire dans la journée: le travail, l’entretien de la maison, s’occuper des enfants, etc. En réalité, c’est une course à la performance où nous cherchons à combler les vides, les temps de latence, par des activités culturelles, sportives, sociales, etc. Quelqu’un qui a des temps vides peut être mal vu socialement, tandis que quelqu’un qui a une vie bien remplie va être l’image de la réussite!

Nos émotions

S’ennuyer, c’est être confronté.e à ses émotions, on se retrouve seul.e face à soi-même. Cela fait peur! On ne s’autorise pas à vivre nos émotions, nous avons tendance à les rejeter en nous jetant sur des activités qui vont nous empêcher d’y penser. Cette peur du vide nous pousse à remplir notre planning à tout prix.

Résultat, nous ne supportons pas d’être dans des situations d’attente et nous avons tendance à dégainer notre smartphone pour jouer ou consulter les réseaux sociaux systématiquement. Nous ne savons plus nous ennuyer comme il faut!

Bien évidemment, trop s’ennuyer n’est pas recommandé, et peut amener à des pathologies comme la dépression, les addictions – à force de trop s’ennuyer, on cherche à combler le vide – l’isolement, les compulsions alimentaires, la délinquance chez les adolescents voire dans le pire des cas le suicide. Toutefois, le surmenage peut entraîner les mêmes problèmes! On a donc le droit de s’arrêter de temps en temps, et de prendre un moment pour s’ennuyer.

Se dire « je ne sais pas quoi faire » exprime le doute, on ne sait pas quoi faire de sa vie et cela entraîne une baisse d’estime de soi.

 

S'autoriser à s'ennuyer développe la créativité

Les avantages de l’ennui

L’ennui a pourtant beaucoup d’avantages! Il permet de développer sa créativité et son imagination. Une étude menée en 2013 par deux britanniques a montré que les personnes qui font un travail répétitif et ennuyeux (en l’occurence, recopier des numéros de téléphone) avant de passer à une activité créative réussissent mieux que les autres! Laisser son esprit vagabonder laisse place à de nouvelles idées et à de nouveaux objectifs, qui sont plus challengeants et plus satisfaisants pour nous.

On peut évier, par exemple, de vouloir à tout prix occuper ses enfants, car s’ennuyer permet de se construire et de gagner en autonomie. Ainsi, les plus jeunes ont un meilleur développement intellectuel et social. Lorsqu’on s’ennuie, on a envie de faire preuve d’activités qui font du sens. De fait, cela nous pousse à faire des choses tournées vers les autres, comme le don du sang, le bénévolat, etc. En faisant ces activités, nous augmentons notre sentiment d’accomplissement. Plus on va s’ennuyer, plus on va chercher à aller vers les autres, à sortir, à faire de nouvelles rencontres, etc.

S’ennuyer permet aussi d’avoir un meilleur sommeil. Quand on s’ennuie dans la journée, on laisse un espace libre à nos pensées qui ne viendront pas nous parasiter en revenant en boucle au moment du coucher. De plus, laisser de la place à ses pensées va également créer dans notre cerveau de nouvelles connections neuronales qui nous aiderons à mieux dormir.

Au quotidien, l’ennui nous apprend aussi à avoir une notion du temps, en prenant conscience du temps qui passe. Il participe au confort de notre corps et de notre esprit. Ces moments de pause sont importants pour mieux utiliser et gérer notre temps.

 

Comment bien s’ennuyer?

Pour bien s’ennuyer, il faut vraiment s’attacher à ne rien faire du tout. Le cerveau déteste le vide et ne va pas vous faciliter la tâche. En général, ce sont les moments où nous nous retrouvons à faire tout et n’importe quoi de manière complètement incohérente. Nettoyer le carrelage à la brosse à dents devient soudainement primordial! Mettez ces envies de côté, ne rien faire est aussi important. Il est tout à fait possible de rester assis.e sur son canapé et rien d’autre que de laisser aller ses pensées sans chercher à les contrôler!

En toute bonne logique, il faut éviter de s’énerver sur son ou sa partenaire ou ses enfants lorsqu’ils ne font rien ou ne savent pas quoi faire!

Si vous craignez d’être envahi.e par des pensées négatives, je vous conseille de lire cet article pour comprendre comment les chasser.

 

De l’ennui au développement personnel…

L’ennui fait place à un espace de questionnements existentiels qui nous permet de trouver notre voie vers le bonheur. Il n’est pas forcément confortable de prime abord, mais avec le temps, on va réussir à trouver cela agréable en travaillant à son introspection. On va alors mieux se connaître, savoir ce que l’on aime et ce que l’on veut dans la vie.

Pour finir, on peut citer Clifton Fadiman qui dit que « S’ennuyer au bon moment est un signe d’intelligence »!