L’impatience, si on en croît la définition du dictionnaire, est l’incapacité de se contraindre pour supporter, attendre quelque chose ou quelqu’un.

La persévérance quant à elle est la qualité de quelqu’un qui persévère, c’est à dire qui demeure « ferme et constant dans un sentiment ou une résolution ».

Les deux ne sont pas vraiment des opposés. En réalité, il s’agit plutôt de deux manières d’agir pour atteindre un objectif. En étant impatient.e, on va sans cesse chercher à savoir « quand? »« quand est-ce que je vais rencontrer quelqu’un? » « quand est-ce que je vais avoir une promotion », « quand est-ce que je vais gagner de l’argent », etc. En persévérant, on va tâcher de comprendre « comment? »

 

L’impatience, une fausse amie

On pourrait croire que l’impatience est un moteur qui va nous aider à aller plus vite, à couper court à tous les délais nécessaires pour atteindre un but.

Au contraire, l’impatience va avoir tendance à faire ralentir les choses. À force de se demander sans cesse: « quand est-ce que cela va arriver? », on a tendance à oublier que tout arrive toujours au bon moment. Il faut du temps à l’univers pour qu’il mette les choses en place et que nous les trouvions sur notre route.

Trop d’impatience

Si on est trop impatient.e, on risque de bloquer les demandes que nous faisons à l’univers. Imaginez une boîte aux lettres – ou une boîte mail – pleine à ras-bord. L’univers qui va lire l’ensemble du courrier qui lui a été envoyé ne va prendre en compte que la demande la plus récente qui lui a été faite, certes, mais avant, il va devoir prendre le temps de tout lire!

Si vous faites une commande sur un site de vente en ligne, votre demande va être traitée, mais si vous annulez la commande pour en faire un autre, le processus va se relancer du début et ainsi de suite tant que vous modifierez vos demandes! Résultat, vous ne recevrez jamais ce que vous avez commandé et tout ce qui s’était mis en place pour vous livrer n’arrivera jamais jusqu’au bout.

L’univers fonctionne exactement de la même manière pour amener à vous ce dont vous avez besoin pour atteindre vos objectifs. Si vous ne recevez rien malgré vos demandes, vos visualisations créatrices, votre travail acharné, c’est peut-être tout simplement qu’il faut un peu plus de temps aux choses pour se mettre en place.

La bonne attitude à avoir dans ce cas, c’est de rester confiant.e en la vie. Si on commence à douter, à avoir des incertitudes, les choses vont se ralentir d’autant plus. En effet, si on doute, on n’est plus vraiment sûr.e de ce qu’on veut. L’univers ne sait alors plus s’il doit agir ou non!

L’impatience peut bousculer les choses, ou pire encore, les annuler. Lorsqu’on veut trop quelque chose, sans être prêt.e à attendre, cela peut ne pas arriver du tout!

Guérir de l’impatience

Pour dépasser cette impatience, qui est finalement assez naturelle, il faut apprendre à lâcher prise: en travaillant à continuer à penser positivement, à croire en soi et en l’univers, à être assuré.e que les choses vont bouger. Il faut être convaincu.e que cela va arriver. Tout comme on ne commence pas un projet sans croire qu’il va fonctionner, il faut rester confiant.e et…persévérer!

Bien entendu, il faut mettre des actions en place en même temps. C’est un subtil équilibre à trouver entre le lâcher-prise et l’action. Les actions quotidiennes sont des graines qui doivent peu à peu nous rapprocher de nos objectifs. En plantant une graine chaque jour, on sait que la nature va finir par nous offrir un potager, ce qui ne se serait jamais produit si l’on n’avait pas travaillé à l’entretenir! Il faut prendre soin de ses projets tout en laissant la nature et l’univers faire son travail.

De la même manière qu’on ne va pas obtenir le corps d’un bodybuilder après une seule séance de musculation, il faut apprendre à être rigoureux.se et patient.e pour construire sa vie de rêve.

Pour vous aider à rester focalisé.e sur vos objectifs, vous pouvez retrouver tous mes conseils dans cet article.

patience l'art de savoir attendre.png

Apprendre la persévérance

Persévérance rime avec patience. Parfois, les choses ne sont juste pas prêtes à se mettre en place pour se réaliser. Par exemple, si quelqu’un veut absolument rencontrer l’amour, il va falloir attendre que la personne qu’il ou elle doit rencontrer soit elle-même prête. Elle est peut-être encore en couple, et va alors devoir faire face à une rupture, puis se remettre doucement avant de recommencer à sortir et déclencher la rencontre!

L’idéal est donc d’apprendre à profiter de l’instant présent et de goûter le chemin vers notre objectif. Quand on gravit une montagne, on apprécie autant la montée que l’arrivée, on y admire d’autres points de vue. Et on se sent plus fier.e de soi lorsqu’on a parcouru le chemin à pied plutôt qu’en téléphérique!

Il ne faut pas être trop pressé. Si ce que l’on attend n’arrive pas tout de suite, c’est peut-être tout simplement que nous ne sommes pas encore capable de surmonter les challenges qui nous attendent. Le fait de cheminer va nous apprendre des choses qui vont nous aider à affronter avec succès le futur. De la même façon que lorsqu’on choisit d’avoir un enfant, il faut le temps de préparer son arrivée durant la grossesse, on ne pourrait pas gérer de changement radical du jour au lendemain, même si on le souhaite maintenant!

Quelques astuces pour devenir plus persévérant.e

  • Offrez-vous un carnet de gratitude où vous pourrez noter au quotidien les petites choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant.e et qui ont rendu votre journée plus belle. Soyez heureux.se de ce que vous avez aujourd’hui. En écrivant chaque jour vos gratitudes, vous prendrez aussi conscience de tout ce qui bouge dans votre vie!
  • Dans les moments où vous vous sentez particulièrement stressé.e et que l’impatience vous submerge, prenez le temps de respirer. Inspirez et expirez profondément à plusieurs reprises jusqu’à revenir au calme. Peu à peu, lâchez prise pour ne pas créer de stress supplémentaire.
  • Pour apprendre à être persévérant, il faut trouver la bonne raison de le devenir! Pour cela, rien de tel que de trouver son « pourquoi? », c’est à dire les raisons pour lesquelles vous allez tenir lorsque cela va être difficile. Continuez à croire en vous, et n’arrêtez jamais de planter des graines!+ ajouter l’idée que ça doit être quelque chose de profond pour nous

Bien souvent, les personnes arrêtent leur projet alors qu’elles étaient à deux doigts d’y arriver. La persévérance est ce qui permet de poursuivre jusqu’à atteindre son but. Dans les moments difficile, rappelez-vous que Thomas Edison n’a pas connu mille échecs avant de créer l’ampoule électrique, mais il a trouvé mille façons de ne pas créer une ampoule!

Je reste à votre disposition pour vous accompagner dans vos projets et vous aider à trouver en vous la force et la persévérance.