Les 5 langages de l’amour est un livre écrit par le conseiller conjugal américain Gary Chapman. Si on fait abstraction de la partie auto-promotion de l’auteur, le livre aborde le sujet très intéressant de l’amour et la manière dont on se sent aimé.e.

L’idée est de parler du besoin fondamental de tout être humain, celui d’aimer et d’être aimé. C’est notre mission première sur cette terre.

On est tous doté d’un réservoir émotionnel. Si on a manqué d’amour dans notre enfance – si nos parents ne nous ont pas, ou mal, aimé – on va avoir des carences. Cela va alors se traduire par un besoin d’affection plus important à l’âge adulte. Si vous vous sentez concerné.e par ces carences, je vous propose d’ailleurs un programme de 30 jours pour apprendre à s’aimer. C’est en s’aimant soi qu’on peut aimer les autres de manière plus saine.

Le livre parle principalement du couple, mais les notions qu’il aborde peuvent finalement s’appliquer à tous les types de relations humaines.

Au début d’un couple, l’amour est fusionnel

 

En général, les deux premières années d’un couple se caractérisent par une phase d’amour obsessionnel. C’est pourquoi on entend souvent des phrases comme « l’amour rend aveugle », ou encore « l’amour dure trois ans », etc. Durant cette période s’estompent tous les petits défauts – ou ce qu’on considérera plus tard comme tels – et toutes les petites caractéristiques de l’autre qui apparaît comme parfait. On vit une véritable lune de miel!

Toutefois, passées ces deux années, on revient à un état plus normal et lucide. C’est à ce moment que ça se complique! Gary Chapman explique qu’aimer se construit, que ce n’est pas quelque chose qui tombe du ciel. Souvent, c’est la raison pour laquelle les couples se séparent au delà des deux premières années. Heureusement, on peut apprendre à aimer!

 

Il existe différentes façon d’aimer et d’être aimé.e

C’est alors qu’interviennent les 5 langages de l’amour. Gary Chapman a déterminé cinq façons d’aimer et d’être aimé.e. Chacun et chacune d’entre nous a un langage de prédilection, qui n’est pas forcément celui de son ou sa partenaire.

On se sent aimé lorsqu’on nous offre:

  • Des paroles valorisantes, qui comprennent tout ce qui va être compliments verbaux, les plus simples, positifs et sincères possibles.L’amour s’exprime dans les encouragements de son ou sa conjoint.e, ses enfants, ses collègues, etc.
  • Des contacts physiques, comme les câlins, les caresses, les baisers, les relations sexuelles, les massages, mais aussi tout simplement se tenir la main dans la rue, etc.
  • Des moments de qualité. On parle alors de moments que l’on partage, où l’autre nous accorde son attention totale. Réciproquement, quand il ou elle nous parle, on l’écoute à ce moment avec bienveillance et en étant pleinement disponible.
  • Des cadeaux, peu importe lesquels: les petits, les trouvés, les fabriqués, et s’ils sont achetés, le prix n’a pas d’importance! On dit souvent que c’est le geste qui compte, et dans ce cas, c’est la pure vérité.
  • Des services rendus où où nous aide de n’importe quelle manière. Cela peut être du bricolage, garder le chien, anticiper sur les tâches ménagères, etc.

 

Comment savoir quel langage de l’amour a son conjoint ou son enfant?

Prêter attention au langage de l’amour préféré par ses proches permet de créer une relation apaisée et douce avec eux.

Si, par exemple, nous sommes très tactile mais assez absent.e et que notre enfant va préférer les moments de qualité, il ne va pas se sentir aimé de la bonne manière.

Pour découvrir quel langage de l’amour parlent vos proches, et lequel ils comprennent, observez ce qu’ils vous reprochent souvent:

  • « Tu es tous le temps en train de me critiquer » montre une recherche de paroles valorisantes.
  • « Chéri.e, tu ne me fais jamais de bisou », ou « tu ne me tiens jamais la main en public » veut probablement dire que votre conjoint.e ressent l’amour grâce à des contacts physiques.
  • « Tu m’écoutes quand je te parle? Tu es tout le temps sur ta tablette » veut dire que votre moitié ou votre enfant est adepte des moments de qualité
  • « Je fais toujours tout seul.e! » est un appel aux services rendus
  • « Tu aurais pu me ramener un souvenir de tes vacances! » signifie que la personne perçoit l’amour dans les cadeaux.

Notre langage de l’amour se forge dans notre enfance. Il est par exemple peu probable que nous soyons tactiles avec nos enfants ou nos partenaires si nos parents ne l’étaient pas avec nous. Nos blocages dans certains langages peuvent donc venir de notre éducation.

Les mains en forme de cœur exprime l'amour de deux individus.

Pourquoi est-ce important de connaître le langage de l’amour de l’autre?

Repérer le langage de l’amour de son ou sa conjoint.e permet de mieux le comprendre, mais aussi de nous comprendre. En se demandant quel est notre langage à nous, on va pouvoir exprimer clairement nos besoins envers lui ou elle en parlant son propre langage. On peut aussi lui faire lire le livre!

Si notre langage concerne plutôt les contacts physiques, on peut dire clairement à son ou sa partenaire « quand tu me prends la main, je me sens aimé.e », etc. Il ne faut pas hésiter à être clair.e dans ses demandes mais aussi repérer celles des autres pour leur montrer notre affection.

Maîtriser les langages de l’amour peut nous permettre d’apaiser les tensions avec les gens qui nous entourent, même hors des relations amoureuses ou familiales.

Si, par exemple, notre colocataire  nous agace parce que bordélique, en comprenant son langage de l’amour, on peut lui prouver notre affection avant de lui demander de ranger ses affaires. Il ou elle ne le prendra pas comme une attaque personnelle et sera rassuré.e de vos sentiments à son égard. De plus, votre colocataire aura plaisir à ranger ses affaires pour vous montrer qu’il vous apprécie également.

En résumé, je conseille la lecture de ce livre à la fois pour comprendre ses propres réactions – ce pourquoi nous sommes vexé.e ou blessé.e – quand nos proches ne répondent pas à nos demandes, mais aussi pour mieux communiquer avec celles et ceux qui nous entourent.