À la suite de problèmes gynécologiques, je me suis renseignée sur des méthodes de contraception alternatives. J’ai alors découvert la Symptothermie qui a été pour moi la porte d’entrée à l’éveil de ma PUISSANCE FÉMININE.

Sommaire

  1. Définition : C’est quoi la Symptothermie ?
  2. Qui peut pratiquer la Symptothermie ?
  3. Comment les femmes, les couples arrivent à choisir une méthode naturelle comme la Symptothermie ?
  4. Pourquoi cette méthode de contraception naturelle n’est pas plus connue ?
  5. Ne pas confondre la Symptothermie avec d’autres méthodes naturelles
  6. Comment s’éveiller Féminin sacré grâce à la Symptothermie ?
  7. Où se former à la méthode ?

Définition : C’est quoi la Symptothermie ?

La Symptothermie est une méthode de contraception naturelle basée sur l’observation de la courbe des températures thermique ») et de la consistance de la glaire cervicalesympto »), que nous sécrétons toutes plus ou moins abondamment, dans le but de repérer les périodes de fertilité et de non-fertilité de notre cycle.

En effet, la texture de la glaire cervicale évolue durant le cycle menstruel et nous donne des indices sur notre fertilité. Elle sera plutôt liquide, filante, transparente, comme du « blanc d’œuf » dans les périodes fertiles et plutôt grumeleuse, cassante, jaunâtre après l’ovulation.

Quant à la température corporelle, elle évolue tout au long du cycle féminin. Elle aura tendance à chuter au moment de l’ovulation, pour remonter en flèche au-dessus de 37°C, juste après l’ovulation. La température varie en fonction des femmes car on est toutes différentes bien sûr !

S’il y a eu une fécondation, la température va connaître un plateau. Sinon, s’il n’y a pas de grossesse, la température va redescendre et baisser avant l’arrivée des menstruations.

Qui peut pratiquer la Symptothermie ?

Delon l’objectif, toutes les personnes menstruées peuvent pratiquer la Symthotermie :

  • Adolescentes pour apprendre à mieux connaître son cycle menstruel et comment fonctionne son corps ;
  • Les personnes qui souhaitent trouver une alternative aux moyens de contraceptions hormonaux, classiques ;
  • Les femmes qui approchent de la ménopause pour mieux déterminer la date de fin des règles définitivement  ;
  • Les mamans qui allaitent ;
  • Les femmes qui rencontrent des difficultés à tomber enceinte et qui souhaitent optimiser leurs chances de concevoir un enfant naturellement ;
  • Etc.

Comment les femmes, les couples arrivent à choisir une méthode naturelle comme la Symptothermie ?

Généralement, la méthode symptothermique peut être proposer pour faciliter la conception à certains couples qui n’arrivent pas à avoir de bébé naturellement, avant de s’orienter vers un parcours médicalisé, comme la PMA par exemple.

Cependant, elle est moins connue comme méthode de contraception. Ici, ce sont plus souvent les femmes qui découvrent par elles-mêmes cette méthode de contraception alternative et naturelle quand elles souhaitent se libérer d’une contraception hormonale qui ne leur convient plus pour différentes raisons.

Cela peut-être des femmes ne supportent plus les hormones ou des femmes qui ne veulent tout simplement pas prendre un médicament pour soigner la bonne santé : c-à-d la fertilité.

D’autres ne veulent pas d’une contraception intrusive comme le stérilet ou l’implant. Elles sont contre l’idée qu’on introduise quelque chose d’étranger dans leurs corps.

D’autres, plus féministes, souhaitent reprendre leur pouvoir sur leur corps et arrêter d’être des femmes médicalisées. Elles désirent retrouver leurs cycliques naturelles et considèrent les hormones comme une castration chimique.

Aujourd’hui, la Symptothermie est ignorée et souvent critiquée des médecins. Difficile pour les femmes, les couples de faire un choix éclairé dans ces conditions.

Pourquoi cette méthode de contraception naturelle n’est pas mise en avant ?

Cette méthode est peu connue par les femmes car elle n’est jamais proposée par le corps médical, ou seulement si le couple rencontre des difficultés pour concevoir un bébé et avant de rentrer dans un parcours PMA. C’est dommage !

Les préjugés sur la Symptothermie ont encore la vie dure. Les médecins considèrent que « La contraception naturelle pas fiable ». Malgré qu’elle soit reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), comme ayant une efficacité de 98 % à cette méthode, moyennant une « utilisation régulière et correcte ».

La raison principale de la mauvaise presse de cette méthode contraceptive, c’est sans doute pour des questions d’intérêts financiers. Pourquoi voudrait-on que les femmes soient autonomes dans la gestion de votre fertilité ? Sachant que le marché mondial de la contraception rapporte chaque année des milliards.

« Le marché mondial de la contraception valait 22.49 milliards de dollars en 2019, soit une hausse de 23.3% en 5 ans, par rapport à 2014. Il est prévu que ce chiffre d’affaires progresse à un TCAC (taux de croissance annuel composé) de 5.5% entre 2019 et 2027. Cette tendance haussière des ventes s’explique principalement par l’accroissement démographique, la hausse des niveaux de développements et de vie, la généralisation des études et la place croissante des femmes sur le marché du travail qui s’accompagne d’une mutiplication des reports de la maternité

Le marché français de la contraception progresse également. Cette croissance est principalement tirée par la sensibilisation grandissante de la population française aux méthodes contraceptives et aux infections sexuellement transmissibles (IST), les investissements des acteurs du secteur pour développer des produits innovants et les initiatives gouvernementales favorables à l’amélioration de l’accès à la contraception et l’information relative aux solutions contraceptives et au Planning Familial.

En France, la pilule reste la première méthode utilisée, malgré la « crise de la pilule » survenue à la fin de l’année 2012. Le dispositif intra-utérin (DIU ou stérilet) et le préservatif sont quant à eux utilisés par respectivement 25% et 16% des Françaises. »

Source : https://www.businesscoot.com/fr/etude/le-marche-de-la-contraception-france

Symptothermie : A ne pas confondre avec d’autres méthodes dites naturelles

La Symptothermie est souvent confondue tort avec d’autres méthodes de contraception naturelle :

  • La méthode Ogino-Kaus : la méthode du calendrier basée sur l’estimation théorique de l’ovulation au 14ème jour du cycle. Malheureusement ou heureusement, toutes les femmes n’ont pas un cycle « hyper » régulier. Celui-ci ne dure pas exactement 28 jours tous les mois. Et, on n’ovule pas exactement au 14ème jour du cycle. Il existe des cycles plus court ou plus long en fonction des personnes. Et pour une même femme, elle racontera au cours de sa vie des cycles qui peuvent varier de quelques jours, c’est normal. D’ailleurs, les applications pour suivre son cycle menstruel depuis un smartphone ont un algorithme souvent basé sur cette méthode du calendrier.
  • La méthode Billings : est basée uniquement sur l’observation de la glaire cervicale prélevée à la vulve ou au col de l’utérus. Cette méthode seule n’est pas suffisante. En effet, plusieurs facteurs peuvent modifier l’apparence de la glaire : si la femme ne s’hydrate pas suffisamment, si elle a une infection vaginale, si elle a eu des rapports sexuelles ou l’excitation sexuelle, etc.
  • La courbe de température : est basée uniquement sur la prise de la température. Cette méthode seule n’est pas suffisante non plus, car encore une fois de nombreux facteurs peuvent altérer la prise de température : stress, fatigue, fièvre, manque de sommeil, repas copieux, prise d’alcool ou de médicaments, etc.

C’est justement cette double, voire cette triple observation en comptant avec la palpation du col de l’utérus (pour les plus expérimentées) qui renforce l’efficacité de cette méthode naturelle qu’est la Sympthotermie !

Féminin sacré Comment se (re)connecter à son corps grâce à la Symptothermie
[Pinterest] Féminin sacré : Comment se (re)connecter à son corps grâce à la Symptothermie ?

Comment s’éveiller Féminin sacré grâce à la Symptothermie ?

De plus en plus de femme, comme nous, souhaitent aujourd’hui se connecter au Féminin Sacré. Elles désirent reprendre le pouvoir sur leur corps. Ces femmes veulent retrouver des cycliques menstruelles naturelles reliées avec les cycles de la nature. Elles ont envie de s’écouter, de s’aligner en faisant des choix éclairés, qui font sens pour elles.

Pour se connecter au Féminin Sacré, il existe différentes voies. Selon moi, le corps est une excellente porte d’entrée pour cela.

Grâce à nos menstruations et aux cycles naturels que nous vivons tout au long de notre vie de femme, nous sommes capables développer notre puissance féminine. Nous reconnecter à notre vraie nature, et, la Symptothermie m’a personnellement aidé à cela. C’est pour cette raison que j’avais envie de partager ça avec toi.

Grâce à l’observation de ton corps, de tes émotions, de tes cycles, la Symptothermie va t’aider à reprendre ta pleine puissance, à devenir une femme hyperconnectée à son corps et à développer ton énergie féminine.

Comment ?

  • Par l’observation de ta glaire cervicale, de sa texture, de sa couleur ;
  • L’observation de tes ressentis humides ou non, en internes dans le vagin et externes au niveau de la vulve ;
  • Par une meilleure connaissance de toi, de ton corps, de ton fonctionnement ;
  • Savoir quand tu es fertile ou pas et à quel moment ;
  • Connaître à quelle période tu es la plus productive et quand tu as besoin de repos, de ralentir ;
  • Savoir détecter les fausses-règles qu’on appelle le « spotting » (petits saignements inter-menstruels) ;
  • En diminuant les douleurs et la durée des règles en mettant de la conscience sur son corps ;
  • Retrouver la libido et une sexualité épanouie ;
  • Devenir actrice de ta contraception-conception et ne pas dépendre d’un médecin pour ça ;
  • Savoir détecter tes variations émotionnelles en fonction de son cycle (et ne pas croire que tu es dépressive, c’est juste normal ;)
  • Savoir détecter des éventuels problèmes de santé, les causes des irrégularités de ton cycle. Exemple : émotion forte, consommation d’alcool, traitement médical, grosse soirée, manque de sommeil, décalage horaire …

Où se former à la méthode ?

Lorsque j’ai rencontré des problèmes gynécologiques, je me suis renseignée sur des méthodes de contraception alternatives, naturelles. J’ai alors découvert plusieurs conseillères en Symptothermie, notamment à travers ses vidéos YouTube, Melissa Carlier de Cyclointima.fr que j’adore !

Ces contenus ont été précieux pour moi à cette époque. Ils m’ont permis de faire un choix éclairé sur la gestion de ma fertilité. Cela a totalement changé le rapport que j’avais avec mon corps, mes règles et à mon sexe de femme. 

Je n’ai aucun partenariat avec Melissa Carlier, mais je sais qu’elle va bientôt stopper sa formation à la Symptothermie. Dans ce contexte elle propose une promo exceptionnelle de sa formation valable jusqu’au 22 Février 2022. Je te mets le lien juste ici, si cela t’intéresse de de former à la méthode : https://www.cyclointima.fr/e-coaching-contraception-naturelle-2/

Mélissa Carlier, coach en Symptothermie et créatrice du site Cyclointima.fr explique :

« La symptothermie permet de prendre conscience de comment on fonctionne, et de la nature de nos cycles. On a tou·te·s des cycles menstruels différents, chaque cycle étant lui même unique.

Cette méthode peut également nous donner des informations sur notre santé générale : on peut se rendre compte de déséquilibres, et on peut donc y remédier de manière plus précoce. Il y a plein d’atouts ! »

POUR ALLER PLUS LOIN

Si tu souhaites aller plus loin, ou que tu sens que tu as besoin de te faire accompagner pour vivre la vie qui te ressemble et que tu penses ne pas pouvoir y arriver seule, je te propose un entretien de coaching de 60 minutes OFFERT avec moi pour que je puisse apprendre à mieux te connaître et voir comment je peux t’aider à te (re)connecter à ton corps, ta puissance féminine de femme sacrée.